L’utilisation des trottinettes électriques en circulation est de plus en plus courante. Ces technologies innovantes s’adaptent généralement aux besoins des usagers qui parcourent une courte distance. Il se pose toutefois une question quant à l’impact de l’usage de ces véhicules sur l’environnement. Les trottinettes électriques sont-elles polluantes ou non ? Permettent-elles de diminuer notre empreinte carbone ? Éléments de réponse !

Les éléments qui constituent une trottinette électrique

Il est important de comprendre tout ce qui compose une trottinette électrique. Cela permettra de déterminer son impact écologique.

La partie classique de ce dispositif électrique est composée d’un guidon, d’une potence, d’un deck et de deux roues. Aussi, vous y trouverez le moteur, la batterie et les commandes d’accélération.

  • Le moteur

Le moteur de la trottinette électrique se retrouve soit au niveau de la roue arrière, ou de la roue avant. Ces moteurs sont généralement des moteurs brushless qui ne requièrent aucun entretien, et qui fonctionnent grâce au courant alternatif.

  • La batterie

La batterie est essentielle pour l’alimentation du moteur, sans quoi il ne pourrait fonctionner. Ces batteries se déclinent en plusieurs catégories. Vous retrouverez des trottinettes avec des batteries au plomb, et d’autres avec des batteries au lithium. Ce sont ceux de la dernière catégorie qui sont les plus plébiscités pour leur légèreté et leur autonomie extraordinaire. Ces batteries se rechargent sur secteur, comme c’est le cas des téléphones portables.

  • La commande d’accélération

La commande d’accélération est ce qui permet d’atteindre la vitesse maximale. Cette commande mettra en marche le moteur alimenté par la batterie, et les roues vont se mettre en mouvement.

La trottinette électrique et la pollution environnementale

La question de la pollution est conditionnée par les batteries utilisées pour les trottinettes électriques. Il faut préciser que la batterie fonctionne grâce à l’électricité, qui est moins polluante comparativement à l’essence ou d’autres carburants provenant du fossile.

Jusque-là, il est difficile de mesurer réellement l’impact écologique des trottinettes électriques, mais on peut toujours faire le bilan sur leurs différents aspects.

  • La production

L’extraction des matières premières, leur transformation, et leur montage constituent des processus qui impliquent beaucoup d’énergie. Les batteries sont conçues avec des métaux lourds. Cela influence également la consommation d’énergie.

  • La recharge des trottinettes

L’Énergie essentielle à la recharge des trottinettes électriques provient de diverses sources. Il est possible que l’électricité soit produite de manière écologique, avec des énergies renouvelables, ce qui est susceptible de réduire l’impact écologique. Mais il peut également provenir des énergies fossiles, et dans ce cas, l’impact devient important.

  • L’usage des trottinettes

C’est en effet le point le plus positif de trottinettes électriques pour l’écologie. Aucun gaz n’est libéré pendant l’utilisation, pas de fumée pour polluer, ce qui contribue efficacement à la protection environnementale.

  • Le recyclage

C’est une étape importante certes mais elle peut être très difficile à réaliser à cause des matériaux de composition des trottinettes électriques. Notez cependant que le recyclage est important pour que les composants ne puissent pas polluer les décharges.

Les trottinettes électriques séduisent par leur confort d’utilisation, et permettent de gagner du temps en ville, notamment aux heures de pointe où la circulation est dense. Elles demeurent un moyen de déplacement qui a un impact écologique réduit, parce que leur production de carbone est réellement faible.

Publier un commentaire