La pose d’une isolation est obligatoire, elle doit être installée dans les maisons neuves ainsi que les maisons rénovées. Elle consiste à placer un matériel isolant adapté au sein d’un mur afin de s’opposer à la transmission des sons et conserver une température constante au sein du foyer. Celui-ci se pose aussi bien au niveau des murs, des toits, des plafonds et des sols. Il est préférable de faire appel à un professionnel pour obtenir un résultat conforme.

Pourquoi isoler son garage ?

Le garage est l’une des pièces de la maison les plus froides à cause de son contact quasi-permanent avec l’extérieur. Cette froideur a tendance à se déplacer et à passer dans les autres pièces de la maison. Il est donc préférable d’isoler son garage afin que celui-ci ne transmette pas cette froideur aux autres pièces. De plus, cela permet de limiter les bruits dans le garage afin qu’ils ne dérangent pas le reste de la maison et le voisinage, comme une voiture qui se gare, que l’on démarre, la pratique d’activités comme de la musique ou la construction qui nécessite d’utiliser des instruments bruyants.

L’isolation phonique des murs ou du plafond est parfaitement adaptée et constitue un moyen idéal pour s’opposer à la propagation des bruits. D’une manière générale, l’isolation du garage permet d’améliorer le confort du propriétaire afin que les autres pièces de sa maison ne soient pas trop froides en hiver et trop chaudes en été et que les bruits ne dérangent pas le reste de la maison et le voisinage.

Les matériaux d’isolation du plafond d’un garage

L’isolation du garage peut se faire aussi bien au niveau des murs, de la porte, ou encore du plafond du garage. Lorsque le garage se trouve au sous6sol, une isolation du plafond est souvent une solution idéale et efficace. On retrouve différents types de matériaux isolants utilisables pour isoler le plafond d’un garage, comme :

  • La laine de verre ;
  • Les plaques en polystyrène ou de polyuréthane ;
  • Les plaques de liège.

Tous ces matériaux sont parfaitement adaptés à l’isolation thermique et phonique du plafond du garage. Au cas où le plafond serait fait en bois, il serait préférable d’utiliser de la laine de verre. Dans le cas où celui-ci serait fait à base de briques ou de béton, il est préférable d’utiliser le matériau en polystyrène ou en polyuréthane ou encore les plaques en liège disposées en panneaux.

Le procédé d’isolation du plafond du garage

Concernant le procédé d’isolation du plafond d’un garage, celui-ci est semblable à celui d’un plafond normal. Tout d’abord, on dispose les rails métalliques de manière à créer un faux plafond, ceux-ci sont destinés à supporter le matériel isolant. On place alors le matériau isolant de manière à ce qu’il soit bien cadré par la structure métallique. On place des plaques de plâtre afin de couvrir la structure interne.

D’un point de vue écologique, la laine de verre constitue le matériau isolant idéal. Cependant, pour que le garage soit isolé sur plan thermique et phonique, il est préférable d’utiliser un matériau isolant en polyester, en polyuréthane ou encore en mousse de mélamine. Ces derniers stoppent totalement ou partiellement la propagation des sons afin de réduire les nuisances sonores et la perception des bruits par les autres pièces.

Concernant l’isolation des autres structures du garage, le procédé d’isolation est semblable. En effet, pour les murs, on place l’ossature métallique puis le matériau isolant sur celle-ci. Le matériau isolant peut aussi être placé directement sur le mur. Il est possible d’isoler le mur du garage de l’intérieur ou de l’extérieur. Concernant la porte du garage, il est possible d’acheter directement une porte avec une isolation ou bien d’utiliser un kit d’isolation pour porte, on peut également se contenter d’isoler uniquement le bas de la porte.

Publier un commentaire